S'il faut vraiment parler du loup, avec lesquels nos chiens partagent plus de 98% des gènes, voici un petit résumé de ce qui a participé à la propagation des méthodes d'éducation basées sur la soumission de nos COMPAGNONS.

Et si nous souhaitons vraiment connaître les chiens, observons donc les chiens. 


En 1947, le zoologiste Rudolf Schenkel publie une étude sur le comportement de loups étudiés en captivité, n’ayant aucun lien entre eux, dans lequel il détaille une hiérarchie de dominance
dans une « meute » constituée d’ un couple dit « Alpha », et de ses subordonnés.


Ces loups du zoo de Bâle,

n'étant pas dans leur meute naturelle , n'ayant pas de moyen de fuite puisque captifs, et affamés volontairement ,

entrèrent en compétition pour leur survie et
adoptèrent des comportements de protection de ressources.


En 1970 dans le best-seller de L. David Mech Wolf:

The Ecology and Behavior of an Endangered
Species , on retrouve cette théorie amplifiée et vulgarisée.
Cette idée servira entre autres, de modèle de leadership en entreprise, et de base dans l’"éducation" canine.


Mais en 1999, David Mech, (fondateur du Centre international du loup et président du groupe de spécialistes des loups à l’UICN ), contredira lui même cette théorie de dominance et
reviendra sur ses propos après de nombreuses années d’observations de loups sauvages.


En effet, les vraies meutes de loup dans leur milieu naturel sont généralement composées d'une famille avec deux parents guidant leur progéniture au sein de laquelle une organisation sociale est établie plutôt qu'une hiérarchie.


La notion de dominance inter spécifique est aujourd'hui dépassée, inutile, barbare et dangereuse.


La relation basée là-dessus mène au rapport de force entre le chien et son humain et entraîne souvent des mesures sévères et punitives.
(ex : Pratique de méthodes agressives telles que l'alpha roll ou le scruff shake)


Elles se montrent traumatisantes pour le chien et le rendent anxieux, craintif, réactif ou "agressif".


On peut ajouter à cela qu'il n'existe aucune preuve concernant la dominance inter spécifique. (Entre deux espèces différentes.)

Hormis l'Homme, aucun animal sur terre, ne tente de soumettre d'autres espèces et de les piétiner. 

Posons-nous les bonnes questions lorsque nous nous adressons à nos AMIS chiens.

Est-ce que je souhaite le guider ou l'écraser.

Doit-il me craindre ou me faire confiance?

Quelle type de relation sera épanouissante?

Le rapport de force n'a jamais amené la sérénité dans aucun foyer. 

Lien: David Mech: "Alpha" Wolves

Voici les liens de sites très intéressants consacrés à l'étude des Streeties, les chiens des rues en Inde: Bharcs.com, et Live Of Streeties