L'organe voméronasal

Les sillons de la truffe sont spécifiques à chaque chien, comme l'empreinte digitale chez l'homme. 

Un sens essentiel à la survie.

 

Les chiens sont des individus « macrosmatiques ». C'est à dire que leur odorat est très développé et essentiel à leur survie.

L'odorat est le premier sens du chien.

Leurs narines peuvent travailler indépendamment, traitant chacune différentes informations, stimulant ainsi la partie gauche ou droite du cerveau.

Il peuvent discriminer différentes odeurs mélangées, et collectent ainsi une très grande partie des renseignements dont ils ont besoin par le biais de leur truffe.

 

L'organe voméronasal

 

Comme tous les mammifères, les chiens disposent d'un organe récepteur sensoriel nommé organe Voméronasal (ou OVN ou encore, organe de Jacobson) , situé au dessus du voile du palais, derrière les incisives supérieures, et relié au nez par deux canaux.

Tandis que le notre mesure 3 centimètres carré, et que sa fonctionnalité est discutée, celui des chiens en mesure 130.

Les neurones sensoriels dont est pourvu l'organe de Jacobson permettent au chien de capter les substances sémiochimiques et de transmettre les informations au cerveau.

Il analyse les substances allélochimiques pour les individus d' autres espèces, et les phéromones pour les congénères.

Ces dernières seraient également décelables via le système olfactif simple, et gustatif, tandis que l'organe voméronasal peut-être stimulé par d'autres choses.

 

Les phéromones sont des substances, et mélanges de substances secrétées par de nombreuses glandes situées entre autres au niveau des oreilles, de la gueule, des espaces interdigités, des sacs anaux, de la peau... et libérées de différentes façons. Elles se retrouvent également dans les urines, les selles, la salive.

 

Un mode de communication

 

De ce fait, lorsque les chiens prennent ou laissent des "odeurs", ils communiquent.

Cette communication peut se faire à distance et en différé (phéromones laissées par les coussinets, urines...) ou à proximité (phéromones libérées par les glandes auriculaires, le sillon mammaire...)

Elles donnent de très nombreux détails sur « qui est l'autre, et comment il va. »

Une fois détectées et décodées, elles renseignent sur l'émetteur(l'âge, le sexe, l' état de santé, l' état émotionnel, le cycle de la femelle, le groupe social...) et provoquent une réaction comportementale ou physiologique en réponse.

Par exemple :

-Un chien apeuré sera généralement évité de ses congénères, grâce à la production et l'émission de phéromones spécifiques, tout comme la zone où il a vidé ses sacs anaux sera contournée.

-Les mâles seront prévenus qu'une chienne aux alentours est en chaleur, toujours grâce aux phéromones qu'elle dégage.

-Les phéromones d'apaisement de la mère provenant du sillon mammaire apaisent les chiots pendant l'allaitement.

 

Comment échangent-ils toutes ces informations ?

 

Par de nombreuses façons, passives et actives et une seule « méthode », peut avoir plusieurs effets. Ce qui ajoute à la richesse et la complexité de la communication olfactive.

 

Par exemple :

Le chien peut laisser des phéromones en réponse, par un marquage urinaire sur un autre pipi.

Il est possible qu'il gratte le sol pour diffuser plus largement les « odeurs » mais aussi, en ajouter d'autres, contenues dans ses glandes podales et interdigitales (coussinets et espaces interdigités .)

Les grattages peuvent également fournir un message visuel.

Il s'agirait donc de signaux composites (signal chimique + signal visuel)

Les phéromones des coussinets sont différentes des phéromones situées entre les doigts.

Certains chiens grattent le sol sans laisser de marquage urinaire au préalable. 

Le fait de lever la patte leur permet également de diffuser les phéromones plus loin et plus longtemps qu'un pipi au sol, mais en plus, la « hauteur du pipi » informe sur la taille du chien.

 

Les différentes phéromones émises par la femelle en chaleur sont mélangées en partie grâce aux mouvements de la queue, créant ainsi un « parfum » spécifique.

La belle Jila gratte le sol tout en reniflant.

 

Une partie des phéromones situées dans les sacs anaux est libérée lorsque les chiens défèquent.

Certains chiens s'appliquent à déféquer en hauteur également. Vraisemblablement dans l'intention de laisser un message.

Gangsta fait souvent ses besoins en hauteur. Tronc d'arbre, pierre, touffe d'herbes hautes...

 

Prendre soin de sa santé

 

Un chien atteint de certains problèmes de santé peut rencontrer des difficultés avec ses congénères à cause de son « parfum ».

 

Par exemple :

Lors d'une infection des sacs anaux ,l 'odeur émise change et des réactions hostiles envers le chien peuvent apparaître, au sein même de son groupe.

Une raison de plus pour surveiller le chien "victime" qui se fait harceler, celui qui fait le traîneau, se lèche... Il est bon de vérifier quotidiennement qu'il n'y ait pas d'épillets ou une grosseur sur le corps du chien... Soyons également vigilants lorsqu'il secoue souvent la tête, ce qui peut trahir une infection auriculaire.

NB: Toutefois, le fait de vider les sacs anaux régulièrement sans bonne raison, pratique que l'on peut rencontrer chez certains toiletteurs canins, n'est pas une bonne idée et peut mener à une inflammation chronique. Il convient de demander l'avis du vétérinaire.

 

Leur permettre de prendre toutes ces informations est indispensable à leur équilibre.

 

On peut les aider à s'épanouir et à mener leur vie de chien à travers de multiples façons, et les laisser communiquer est primordial.

Ceci les aide à réfléchir, à se détendre, à gagner en autonomie, est nécessaire à leur socialisation et sociabilisation. Echanger toutes ces informations est un moyen de communication capital pour nos chiens. De plus, cela leur procure une fatigue bien plus saine que le fait de marcher ou courir sans but.

 

Une longue laisse ou en liberté

Nous devons permettre au chien de renifler davantage, et plus librement.

Il est important de le laisser, s'il le souhaite, prendre les informations qu'un autre chien a laissées sur son passage, comme le fait Black après un croisement. D'autant plus s'il ne peut rentrer en contact direct avec ses congénères.

Suivez-le vers cette odeur.

Voici un extrait vidéo  avec Bastos laissant sa carte de visite après avoir reniflé au sol, puis suivant une odeur librement en zigzag, et en changeant d'allure. Tout ceci n'est pas possible pour le chien tenu en laisse courte, devant courir derrière un vélo ou un jogger, ou encore marcher au pied.

Prendre le temps

S'il décide d'explorer le même troène pendant 5 minutes, c'est que les choses intéressantes se trouvent là. Inutile de rallonger la promenade car en explorant ainsi même sans aller très loin, son cerveau a été fortement stimulé.

Observez et filmez donc ces moments très intéressants. Peut-être que des petites gouttes couleront sur sa truffe, qu'il se servira de sa langue à peine sortie pour « goûter l'odeur », qu'il laissera à son tour sa carte de visite... 

Regardez bien les babines de Bastos sur les toutes premières secondes de la vidéo

Vous pourrez ensuite partager ces vidéos sur la page du Slow Dog Movement et de The dog's choice.

slow dog movement
The Dog's Choice

Les préserver de la pollution

Autant que possible, il serait bon de permettre à nos chiens d'explorer, sans que leurs truffes subissent les désagréments des pots d'échappement.

La pollution sonore peut également stresser le chien au point où il ne sera pas capable d'explorer.

Observez bien ses signaux d'apaisement. 

 

Ne pas s'offusquer

Rien de choquant à ce que chouchou renifle ou se fasse renifler les fesses. Au contraire, cela est un comportement très naturel, poli, et nécessaire à la bonne communication intraspécifique.

Il est très important de laisser les chiens qui entrent en contact se comporter de la sorte.

Il en va de même lorsqu'ils se mettent à sentir une crotte ou un pipi.

 

Mon chien ne peut pas sortir en promenade

Pour une raison ou pour une autre votre chien ne peut sortir en promenade. Vous pouvez toujours lui ramener des nouvelles du monde en ramassant un tas de feuilles, ou en échangeant des doudous avec d'autres chiens par exemple.

Le chien possède de très nombreuses glandes secrétant des phéromones et autres substances. En voici une partie

NB: Les top-model Tomy, Jila, Fifi, Gangsta et Black que l'on peut voir dans les photos et vidéos de cet article sont à l'adoption à la SPA de Vaux-Le-Pénil